Maison Corbie

Beaujolais nouveau & Beaujolais traditionnel

Chaque année, le troisième jeudi du mois de novembre arrive le Beaujolais nouveau. Ce vin tantôt adoré, tantôt moqué, mais que chaque année nous redécouvrons avec plaisir … ou pas.

 

Qu’est-ce que le Beaujolais nouveau ?

Tout a commencé en 1951 lorsqu’un arrêté interdit la commercialisation des vins d’appellation avant le 15 décembre. L’union viticole du Beaujolais, région située au Nord de Lyon, s’insurge. Elle obtient alors l’autorisation de vendre leur vin en primeur, c’est à dire juste après la vinification des récoltes des dernières vendanges. Ces vins ont alors pris la dénomination de “Beaujolais nouveau” et ont donné lieu à une “fête” du vin célébré dans la plupart des pays, notamment au Japon et aux Etats-Unis

Beaujolais vignoble

Pourquoi ces vins sont vendus si tôt ?

Les vins du Beaujolais sont très légers et peu tanniques.  Ils n’ont donc pas besoin de vieillir en cuve ou en barrique. En effet, les tanins ralentissent le vieillissement du vin ; lorsqu’un vin en contient peu, il est bon à déguster plus rapidement. Après la vinification, dans seulement 2 appellations du Beaujolais, les vignerons peuvent mettre directement leur vin en bouteille et le commercialiser afin de profiter de l’effet “avant-première”.

Quel type de vin offre le Beaujolais nouveau ?

Le Beaujolais nouveau est un vin issu du cépage Gamay. Il donne des vins légers à l’acidité vive. Sa robe est rouge rubis avec des reflets violets. Nous y retrouvons des notes de fruits rouges comme la fraise ou la framboise, de fleurs et parfois même de banane (liés aux levures utilisées lors de la vinification).

Beaujolais nouveau

Conseil de dégustation du Beaujolais nouveau :

Ce vin doit se boire jeune, dans les 6 mois suivant sa mise sur le marché. Pour une dégustation optimale, il doit être servi entre 12° et 14° (à mettre au réfrigérateur 30 minutes avant de le servir). Pour le déguster, nous vous conseillons de l’associer à des planches de charcuterie composées de saucisson sec et de jambon blanc ou cru, ou encore avec des fromages comme le comté, le beaufort ou le saint-félicien.

Et le Beaujolais traditionnel ?

Le beaujolais traditionnel utilise les mêmes méthodes de vinification mais vieillira plus lentement et plus longtemps. Sa mise en bouteille ne se fera que plusieurs mois après la vinification. Il est aussi réalisé à partir de gamay noir à jus blanc mais donnera des vins plus colorés, avec des arômes plus prononcés auxquels s’ajouteront des épices douces. Son potentiel de garde est bien supérieur au Beaujolais nouveau. On peut ainsi attendre jusqu’à 5 ans avant de le déguster.

Articles récents

Foire aux vins

La foire aux vins

Vin de paille

Le vin de paille

dégustation vin
vin rouge